Sankuru : 43 cas de viol sur mineures recensés en trois mois à Tshumbe

Une femme victime de viol dans le village de Luvungi (RDC), le 3 septembre 2010. AFP/MARC HOFFER

L’association de défense des droits de la femme et de l’enfant a recensé 43 cas des violences sexuelles perpétrées contre les jeunes filles mineures en l’espace de trois mois dans la cité de Tshumbe à Lubefu (Sankuru).

Le coordonnateur de cette ONG qui œuvre dans la protection des enfants, l’Abbé Joël Mamba, déplore cette situation.

Il sollicite l’appui des partenaires pour assurer la prise en charge des victimes de ces violences.

L’association de défense des droits de la femme et de l’enfant a recensé 43 cas des violences sexuelles perpétrées contre les jeunes filles mineures en l’espace de trois mois dans la cité de Tshumbe à Lubefu (Sankuru). Le coordonnateur de cette ONG qui œuvre dans la protection des enfants, l’Abbé Joël Mamba, déplore cette situation. Il sollicite l’appui des partenaires pour assurer la prise en charge des victimes de ces violences.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*