Campagne électorale : Après CACH, la MP tacle à son tour Lamuka, « comment espérer raisonnablement gagner une élection avec des bulletins? » (Atundu)

conférence de presse tenue vendredi 07 decembre, le porte-parole de la majorité présidentielle s’insurge contre les propos du candidat président de la coalition Lamuka, qui invite la population à voter avec un bulletin, sans la machine à voter.

Pour la Majorité présidentielle, Lamuka est dans une logique de sabotage et ne peut donc espérer gagner les élections.

» la majorité présidentielle déplore qu’un candidat à la présidence de la République ait l’outrecuidance de recourir à une méthode cynique et particulièrement avilisante, destinée à saboter les élections du 23 décembre 2018, en infantilisant les électeurs et les populations congolaises », a indiqué le rapporteur de la cellule de communication de l’équipe de campagne du candidat président Fcc.

Et de s’interroger : « En effet, comment espérer raisonnablement gagner une élection avec des bulletins nuls ? Même l’ignare béotien ne peut le suivre dans cette logique ».

A en croire André Alain Atundu, tout est fait pour contester des résultats, dans le but de créer une atmosphère de chaos, susceptible de mener avec le concours des puissances obscures de la communauté internationale à un dialogue de plus, pour instaurer une transition sans Kabila.

Pour la Mp, cet appel de Lamuka » est une prestidigitation politique, destinée à cacher tant soit peu le désarroi de Monsieur Fayulu après le fiasco de Genève, son incapacité à faire face à la situation ainsi créée et qui le condamne à jouer le second rôle dans la campagne présidentielle ».

Selon lui, demander aux congolais d’aller voter en déposant dans l’urne un bulletin de leur fabrication en lieu et place du bulletin imprimé par la machine, c’est se moquer des électeurs et bafouer la démocratie.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*