Élections 2023 : Les sénateurs FCC suspendent leur participation à toutes les plénières sur la loi électorale

Dans une déclaration faite ce mardi 7 juin 2022 au palais du peuple, les sénateurs membres du front commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila ont décidé de suspendre leur participation à toutes les plénières sur la loi électorale.

A en croire ces élus, l’union sacrée pour la nation est en train de tout concocter pour préparer une fraude électorale en 2023.

 » Ne voulant pas nous rendre complices de cette farce, nous déclarons ce qui suit : nous réaffirmons notre position contenue dans les déclarations officielles antérieures de notre famille politique à savoir, notre disponibilité à participer à un processus électoral consensuel, et non unilatéral ; nous dénonçons le manque de volonté politique de l’Union sacrée d’offrir au peuple congolais les élections véritablement démocratiques dans le délai constitutionnel.

Des décisions politiques susceptibles de replonger le pays dans une crise sans précédent ; nous suspendons à conséquence notre participation à toutes les plénières liées à l’examen de ce texte de proposition de loi relative à la révision de la loi électorale dans les conditions actuelles « , fait savoir leur déclaration lue par la sénatrice, Francine Muyumba.


tele50 / Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*