États-Unis : A Washington, Félix Tshisekedi invite les investisseurs américains à venir en RDC

Le Président Felix Tshisekedi a invité les investisseurs américains à investir en République démocratique du Congo (RDC). Il a lancé cet appel, jeudi 4 avril, lors de sa réception par la Chambre de commerce des États-Unis. Le chef de l’État congolais est à Washington pour une visite officielle de trois jours.

Il a garanti un climat d’affaires propice aux investisseurs américains qui aimeraient s’implanter dans son pays, renseigne le tweet de la présidence.

Pendant son séjour, le sénateur américain James Inhofe (Président de la Commission des Armées et armements) a reçu le président congolais.

James Inhofe a salué les avancées de la RDC depuis l’avènement du Président Félix Tshisekedi, sans fournir de plus amples précisions.

Mercredi 3 avril, le secrétaire d’État américain Michael R. Pompeo avait échangé avec le président de la RDC, sur la promotion de la stabilité et de la sécurité et l’attraction des investissements américains en RDC.

A l’issue de l’échange entre les deux personnalités, le président Tshisekedi s’est engagé en faveur de la bonne gouvernance et du respect des droits de l’homme, de la mise en place d’institutions transparentes et de la lutte contre la corruption en RDC.

Profitant de son séjour sur le sol américain, le chef de l’État congolais a visité le mémorial dédié au célèbre pasteur afro-américain Martin Lutter King, militant non-violent pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis.

Il a également visité la Georges Town University qui a formé le basketteur Dikembe Mutombo, d’origine congolaise. Ce dernier a construit un hôpital dans la partie Est de Kinshasa.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*