F. Tshisekedi : « L’opposition a pris l’engagement d’être unie et de ne jamais vous trahir, celui qui le fera vous devez le sanctionner »

Le dernier à prendre la parole, Félix Tshisekedi, a axé son allocution autour de l’unité de l’opposition, pour parvenir à battre le camp au pouvoir le 23 décembre prochain.

Selon le candidat président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social « UDPS », il faut éviter les querelles inutiles au sein de l’opposition.

« Le candidat qui ne sera pas choisi pour représenter l’opposition, ne doit pas se dire qu’il ne peut pas soutenir celui qui sera choisi, comme candidat commun », a-t-il dit.

Félix Tshisekedi dit être convaincu que si les opposants parlent le même langage, la victoire au soir du 23 décembre sera bel et bien au rendez-vous.

L’opposition a pris l’engagement d’être unie et de ne jamais vous trahir, celui qui le fera vous devez le sanctionner, conclut celui que les kinois appellent affectueusement Fatshi.

M. Katumbi : « Nous devons être unis pour chasser les ennemis du Congo et libérer le pays le 23 décembre »

Pour sa part, Moïse Katumbi qui s’est également adressé aux militants par téléphone, a mis un accent particulier sur le respect de l’accord de la Saint Sylvestre.

« S’ils sont au pouvoir jusqu’à ce jour, c’est grâce à cet accord. Aujourd’hui nous sommes unis et par ce meeting nous avons prêté serment d’unité devant notre peuple. Nous devons démontré à la face du monde que nous sommes un peuple fort », a dit Katumbi.

Le président de Ensemble pour le Changement a demandé au peuple congolais de faire confiance à l’Opposition parce que les gens du pouvoir sont leurs ennemis.

»Nous devons être unis pour chasser les ennemis du Congo et libérer le pays le 23 décembre », a-t-il conclu.

V. Kamerhe : « Qu’il pleuve ou qu’il neige, il y aura élections à la fin de cette année »

Pour sa part, V. Kamerhe a rappelé les principes selon lesquels, il faudrait que l’opposition s’appuie dessus pour conquérir démocratiquement le pouvoir.

Le candidat président de l’Union pour la Nation Congolaise « UNC » a ainsi énuméré les éléments ci-après :

– L’amour
– La sincérité
– La générosité
– L’amour du Congo
– Et servir le Congo

Pour celui que les Kinois appellent VK, il est plus que nécessaire et urgent d’avoir un candidat président de la République commun à toute l’opposition.

Pour cet opposant, sans l’amour du Congo et des congolais, il sera impossible d’œuvrer pour son développement.

« Qu’il pleuve ou qu’il neige, il y aura élections à la fin de cette année », d’après l’ancien président de l’assemblée nationale.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*