Le Président Félix Tshisekedi, a chargé le ministre de la santé de prendre des dispositions appropriées pour la mise sur pieds d’une unité de toxico-vigilance

Le Président de la République a, rappelé à l’intention du Conseil que des intoxications accidentelles dues aux espèces animales et végétales entrainent de milliers de décès en plein centre et constitue de ce fait un problème de santé publique.

C’est ainsi, a-t-il poursuivi, qu’il a évoqué la nécessité de la création d’un outil de toxico-vigilance au sein du Centre national de formation de Pharmacovigilance car, selon lui, le pays n’échappe pas à cette réalité de sorte qu’il engage notamment, plusieurs espèces venimeuses de toxique d’origine animale.

Pour ce faire, a dit le Président Félix Antoine Tshisekedi, il y a urgence de mettre sur pieds une unité toxico-vigilance qui aura pour mission de surveiller, prévenir, former et informer.

Le président de la République a chargé le ministre de la santé, hygiène et prévention de prendre les disposition appropriées pour accélérer la mise en œuvre de ce projet.


ACP / Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*