« Nous avons encore beaucoup à faire pour la stabilité et la paix en RDC » (Bintou Keita)

La cheffe de la MONUSCO, Bintou Keita, a reconnu, ce dimanche 29 mai, qu’il y a encore beaucoup à faire pour restaurer la paix en RDC. Elle l’a dit à Goma (Nord-Kivu) à l’occasion de la célébration de la journée internationale des casques bleus.

« Cette semaine a été particulièrement éprouvante pour vous [NDLR : Casques bleus], j’en ai conscience. Je suis fière d’avoir été à vos côtés ici à Goma, pour traverser cette crise [NDLR : accrochage FARDC-M23]. Nous avons encore beaucoup à faire pour la stabilité et la paix en RDC », a souligné la représentante spéciale du secrétaire général de l’ONMU, en RDC.

A l’occasion, la cheffe de la mission onusienne a honoré le travail accompli par plus d’un million de casques bleus qui œuvrent pour la paix dans le monde.

Pour sa part, le commandant de la 34è région militaire, le général Ghislain Tshinkobo, a indiqué que l’activisme des groupes armés et rebelles dans l’Est de la RDC nécessitent le renforcement de l’appui des Nations-unies.

« Un grand travail a déjà été abattu, par ces valeureux soldats de la paix depuis 1999, cependant, ils devraient être plus déterminés à achever leur mandat, et travailler aux côtés des FARDC pour stabiliser la région, car les défis restent énormes, au regard des groupes armés encore actifs », a souligné cet officier des FARDC.

Bintou Keita et les autorités civiles et militaires de la RDC ont déposé des gerbes de fleurs en l’honneur de plus de 4 000 membres du personnel civil, policier et militaire, décédés au cours des 70 dernières années.

Le thème de cette journée internationale des casques bleus est « ensemble pour la paix, le partenariat, clé du progrès ».

Alors qu’au niveau national, elle a été célébrée sous le thème : « population, paix, progrès et importance du partenariat ».

Radio Okapi/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*