RDC-Attaques du M23 : La société civile appelle au renforcement des effectifs militaires « bien équipés » à Rutshuru et Nyiragongo

Dans un communiqué ce mercredi 25 mai 2022, la société civile, forces vives du Nord-Kivu, exige du chef de l’État le renforcement urgent des effectifs militaires « bien formés » à Rutshuru et Nyiragongo, deux territoires de l’Est du pays qui subissent ce dernier temps des attaques des rebelles du mouvement du 23 Mars (M23).

Cette structure citoyenne s’est exprimée après l’attaque du mardi dernier, attribuée aux combattants du M23 et qui a ciblé certains villages des groupements Kibumba et Buhumba.

Elle indique que cette situation inquiète les habitants de cette partie de la province du Nord-Kivu. Ces derniers ont jugé mieux d’abandonner leurs habitations craignant pour leur sécurité.

Dans ce document, la société civile fait savoir que les rebelles du M23, auteurs de la récente attaque, seraient appuyés par des éléments de l’armée rwandaise qui ont traversé les frontières entre la RDC et le Rwanda.

Pour ce faire, la société civile du Nord-Kivu demande au chef de l’État de renforcer dans l’urgence des effectifs militaires « bien formés » et « bien équipés » dans les territoires Rutshuru et Nyiragongo. Cette structure citoyenne estime qu’une fois déployés, ces militaires auront la mission principale de sécuriser les frontières entre la RDC et le Rwanda. Cela, pour éviter toute incursion des forces étrangères au pays.


Actu30 / Provinces26rd26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*