RDC : Chantier du Marché central de Kinshasa : un gros caillou dans le soulier de Ngobila

Les travaux de construction du nouveau marché central de Kinshasa, démarrés depuis quelques mois, évoluent à pas de tortue. A ce jour, la démolition des bétons qui couvent le sol est déjà faite à 95% et l’engin à marteau piqueur est à pied d’œuvre. Ce lieu de négoce en construction, prévu sur une surface de 80.000 m2, devrait abriter près de 510 magasins et 62.000 étales.

Rencontré mercredi 1er juin 2022 sur le chantier supervisant les travaux, le responsable de la coordination pour la promotion des investissements et le suivi des réalisations des projets dans la ville de Kinshasa, Emmany Mputu, a éclairé l’opinion sur quelques préoccupations des Kinois relatives aux travaux de construction de ce lieu de négoce.

« Point de désorienter l’opinion, les travaux de construction du marché central évoluent bien. La première partie a consisté à enlever toutes les parties apparentes. Nous sommes actuellement à la deuxième phase qui consiste à décaper les bétons qui couvraient la surface. On est en train d’avancer, et en même temps, on évacue les débris. Donc, je confirme que les travaux de démolition des bétons touchent à leur fin. Le marché avait dix pavillons posés sur des bétons, on en a déjà démoli huit », a renseigné Emmany Mputu. Puis, a-t-il indiqué, viendra l’étape de la pose de 1789 pieds qui doivent pousser du sol, avant d’entamer l’élévation des murs.

« Actuellement, le travail est souterrain. Mais, nous allons profiter de la saison sèche pour terminer la pose des pieds », a rassuré Emmany Mputu.
Par ailleurs, le responsable de la coordination de la promotion des investissements et le suivi des réalisations des projets a apaisé la population kinoise visiblement impatiente de voir, selon elle, traîner les travaux du marché central.

Pour Emmany Mputu, ce projet est un long voyage dans le temps, un projet pour demain et après-demain. Car, le gouverneur Gentiny Ngobila Mbaka veut donner aux Congolais, en général, et aux Kinois, en particulier, quelque chose de solide et bien qui ferait la fierté du pays. Pour ce faire, il appelle les vendeurs à garder leur mal en patience afin de retourner au marché central dans des meilleures conditions.


Econews RDC / Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*