RDC Cycle électoral : Les élection des sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs est repousées 26 mars prochain

Les élections des sénateurs initialement prévues le 6 mars auront lieu le 14 du même mois, annonce ce mardi la commission électorale nationale indépendante (CENI), qui évoque des contraintes légales, techniques et opérationnelles.

La période des dépôts des candidatures des sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs des 24 provinces est prorogée de 5 jours. La clôture intervient le 4 février au lieu de 30 janvier comme repris dans le calendrier initial.

Les provinces du Nord Kivu et Maï-Ndombe ne sont pas concernées par ces activités car elles devront attendre l’organisation des élections législatives dans les circonscriptions électorales de Beni ville, Beni territoire, Butembo et Yumbi. La CENI a annoncé la mise en place d’une équipe technique afin d’examiner les questions opérationnelles et arrêter la date de la tenue des législatives nationales et provinciales qui devraient avoir lieu au plus tard le 31 mars. Elles étaient reportées pour des raisons sécuritaires et sanitaires dans ces 4 entités.

Les élections des gouverneurs et vice-gouverneurs ont été également reprogrammées pour le 26 mars alors qu’elles devraient se tenir le 18 mars. Les nouvelles assemblées provinciales où seront élus les représentants des provinces à la chambre haute du parlement et les dirigeants des provinces sont en pleine période d’ouverture et installation.

Initialement prévues pour le 18 mars prochain, les élections des sénateurs, gouverneurs et vice-gouverneurs, sont reportées pour le 26 mars 2019.

La Commission électorale nationale et indépendante (Ceni), l’a annoncé ce mardi 29 janvier sans évoquer les raisons à la base de ce changement.

À l’exception des provinces du Nord-Kivu et du Maï-Ndombe où les élections des députés provinciaux ont été reportées pour ce mois de mars, les Bureaux de réception et de traitement des candidatures (BRTC) sont ouverts depuis le 21 janvier dernier.

A noter que le Secrétariat exécutif national de la commission électorale a mis à la disposition des candidats un guide de candidature afin notamment d’aider les prétendants à se préparer comme il faut et s’éviter toute invalidation éventuelle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*