RDC : Daniel Safu “Si c’était pour l’argent on aurait dû suivre Kabila”

Le député national Daniel Safu est monté au créneau contre les propos tenus par son collègue de l’AFDC-A, Léon Nembalemba, qui dit avoir perçu une somme de 15000 $ comme motivation pour faire tomber le bureau Mabunda.

Dans une interview à la presse lundi dernier, Daniel Safu révèle qu’aucun député national n’a reçu l’argent de qui que ce soit.

“Moi personnellement, j’ai pas reçu 15.000$ et aucun député n’a reçu 15.000$. Si on veut saper l’action de l’Union sacrée par de communication machiavélique, structurée, que les gens ouvrent les yeux, Kabila n’est pas encore fini. Personne n’a reçu l’argent, nous nous sommes des disciples d’Étienne Tshisekedi, si c’était pour l’argent on aurait dû déjà suivre Kabila” a déclaré l’ex journaliste.

L’ancien éditeur du journal les points saillants invite la justice à se saisir de ce dossier pour interpeller l’auteur de ce propos.

” On doit l’interpeller, personne n’a reçu 15.000$” et de tacler :

” Je sais pas si Bahati a remis l’argent à ses députés. Nous, Katumbi ne nous a rien remis, Félix ne nous a rien remis et l’UDPS n’a rien remis. C’est la volonté de la puissance de tout un peuple” fait-il savoir.

Dans ses propos du député Léon Nembalemba, Safu voit un coup monté par le laboratoire FCC pour jeter en pâture l’Union Sacrée.

“Que Molière devienne un homme d’État. Ici, je défend la cause de ceux qui veulent construire la majorité pour l’Union sacrée. Tu dis qu’on t’a donné 15.000, tu veux plaire à qui ? ça relève du laboratoire du FCC et c’est un laboratoire que nous sommes déterminés à détruire”dit-il.

Dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, Léon Nembalemba parle d’une motivation équivalent à un 15000$ qu’aurait perçu les députés pour déchoir le bureau Mabunda.

Plusieurs voix s’élèvent pour exiger l’ouverture d’une enquête judiciaire quant à ce.


Election – Net /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*