RDC : Des groupes parlementaires déjà constitués à l’Assemblée nationale..AMK et Alliés, Groupe Action, PPRD, MS/G7…

L’échéance accordée par le bureau de l’assemblée nationale aux députés pour se constituer en groupes parlementaires a pris fin ce mardi 7 mai. Certains députés qui se sont confiés ce mercredi 8 mai à notre presse annoncent que leurs formations politiques se sont déjà mises en règle avec le bureau.

Le Mouvement Social (MS), 25 députés, le G7, 11 députés et l’Alliance de l’Alternance Démocratique (AAD), 9 députés se sont unis au sein du groupe parlementaire dénommé MS/G7 avec 45 députés. Le parti politique MS et le regroupement AAD appartiennent à Pierre Lumbi, vice-président d’Ensemble pour le changement de Moise Katumbi.

« Nous sommes prêts. Nous nous sommes déjà constitués. Notre groupe est le MS/G7. Nous avons déjà déposé l’acte constitutif. Le groupe a 45 députés », a annoncé Gratien Iracan, député élu de Bunia sur la liste MS.

L’APCO de Bruno Tshibala, l’ACO de Patrick Bologna et l’AAAC dont fait partie notamment le MSR de Guy Mikulu ont formé le groupe parlementaire Groupe Action, G.A en sigle.

« L’APCO a déjà un groupe constitué avec ACO et l’AAC. Groupe Action, G.A est le nom du groupe parlementaire », a révélé le député de l’APCO Papy Nyango, élu de Bandundu Ville.

L’Alliance des Mouvements Kongo (AMK), 23 députés, l’Alternance pour la République (AR) 8 députés et Avançons, 1 député, forment le groupe parlementaire AMK et Alliés. Ils sont au total 32 députés.

« Nous avons été le premier à nous constituer en groupe parlementaire. Nous n’avons même pas attendu les directives du bureau, nous avons suivi le règlement intérieur. Et, l’AMK, fort de sa vingtaine de députés avec ceux d’Ensemble nous nous sommes constitués en groupe parlementaire… Le groupe parlementaire AMK et Alliés est constitué de trois regroupements : AMK, AR et Avançons », a dit l’élu de Kananga André Claudel Lubaya.

Le député François Nzekuye affirme que le PPRD, du haut de sa septantaine de députés n’a eu aucun problème pour se constituer en groupe parlementaire.

« Nous avons plus de 70 députés. Donc nous n’avons eu aucun problème pour nous constituer en groupe parlementaire », a affirmé François Nzekuye, l’élu de Rutshuru.

Après la constitution des groupes parlementaires, l’assemblée nationale va s’atteler sur la composition des commissions et sous commissions parlementaires.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*