RDC-DIASPORA : « Kabila a mis un masque.,Ce masque s’appelle Félix Tshisekedi » (Fayulu )

Celui que l’on a surnommé « soldat du peuple » a déclaré : « La communauté internationale voulait le départ de Kabila, mais aujourd’hui, Kabila a mis un masque. Ce masque s’appelle Félix Tshisekedi. Le système Kabila continue : députés nationaux, sénateurs, députés provinciaux, patrons des services des renseignements… tout est entre les mains de Kabila », a-t-il dit.

Au cours d’une interview accordée à la chaîne de télévision France 24, le mercredi 20 mars, le candidat malheureux à la présidentielle de décembre dernier, Martin Fayulu, a estimé qu’en dépit du changement à la tête du pays, le pouvoir reste entre les mains de l’ancien président de la République, Joseph Kabila.

Selon le candidat de la coalition Lamuka, le président de la république, Félix Tshisekedi, ne peut pas obtenir son indépendance vis-à-vis de son prédécesseur Joseph Kabila « qui l’a placé » à la magistrature suprême.

« Félix Tshisekedi a signé un accord secret avec Joseph Kabila. Mais maintenant,Tshisekedi, comme dans ses habitudes, ne respecte pas les accords. L’accord Lamuka qu’il a signé, il l’a rejeté. Aujourd’hui, il veut rejeter l’accord signé avec Kabila. En outre, certains pays occidentaux lui demandent de prendre ses distances par rapport à Kabila mais ils oublient que c’est Kabila qui l’a placé dans cette position. Je trouve que c’est trop demander à quelqu’un qui n’a pas de ressources, qui n’a pas de stratégie et qui est mis là bas comme une marionnette », a ajouté Fayulu.

Pour ce dernier, il n’est pas question que la coalition Lamuka travaille avec le président de la République, Félix Tshisekedi qui, selon lui, est « malmené par Kabila ».

« Je n’envisage aucune compromission. J’envisage plutôt une solution qui satisfasse le peuple congolais, c’est-à-dire la vérité des urnes. Si on fait appel à Lamuka pour qu’on se mette autour d’une table afin de trouver une solution favorable au peuple, oui, nous viendrons. Mais si c’est pour venir donner des béquilles à Tshisekedi, malmené par Kabila, ce sera non. Etienne Tshisekedi disait le peuple d’abord. C’est la volonté du peuple qui doit primer. Le peuple congolais est souverain. Il a voté pour le changement c’est-à-dire pas pour le système Kabila. Félix Tshisekedi donne des béquilles à Kabila. C’est totalement inadmissible, inacceptable », a conclu Martin Fayulu qui se trouve présentement en tournée en Europe.

A cet effet, ce dernier va prendre part ce jeudi à la réunion d’évaluation de la coalition Lamuka à Bruxelles en compagnie des quatre autres leaders de la plateforme.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*