RDC-Dossier 100 jours : Jamal bénéficie de la liberté provisoire, mais reste encore en prison

Ce mercredi 11 mai 2022, le Libanais Samih Jamal, vient de bénéficier, d’une ordonnance de mise en liberté provisoire au niveau de la Cour de cassation par le coaccusé de Vital Kamerhe dans le dossier de détournement de fonds alloués au programme 100 jours.

Signalons que Jamal qui s’est toujours déclaré innocent dans cette affaire, devra donc quitter la prison centrale de Makala où il a passé plus de deux ans.

Mais comme la Cour de cassation a retourné le dossier à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe pour un nouveau jugement, l’homme d’affaires impliqué dans le dossier des maisons préfabriquées, n’a pas encore vu le bout du tunnel.

Pour rappel, Vital Kamerhe était condamné en appel à 13 ans de travaux forcés, alors que son coaccusé Samih Jamal écopait de 6 ans de la même peine, contrairement au premier juge qui les avait tous condamnés à la peine de 20 ans de prison.

Il sied de signaler que Daniel Shangalume dit « Massaro », neveu de l’ancien directeur de cabinet du Président de la République, écroué pour la même cause, a bénéficié lui aussi, depuis la semaine dernière, de la liberté provisoire. Il a ainsi quitté la prison.

 

Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*