RDC-Election des gouverneurs et vice-gouverneurs. : Accusations de corruption au Kongo Central

« J’ai une vidéo où certains militants d’un parti politique de l’Union Sacrée sont allés réclamer de l’argent à un député provincial et celui-ci a étalé le plan qui a été concocté par des gens qui sont venus de Kinshasa pour venir soutenir le leur et une somme d’argent importante a été donnée », affirme sur Top congo fm, le conseiller en charge de la politique et de la communication du gouverneur intérimaire, qui déplore la manière dont ces scrutins se sont déroulés.

Jules Tsumbu Nlenda (photo) se dit « déçu de la manière dont les choses viennent de se passer pour l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs. De l’argent a circulé, nous dénonçons et nous avons toutes les preuves ».

Il se dit prêt à aider à la démonstration de la vérité pendant la période des contentieux électoraux le candidat qu’il soutient et demande que soit annulée l’élection.

« Nous avons reçu des dénonciations des actes de corruption de la part notamment du candidat Ne Mwanda Nsemi. C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de diligenter une équipe qui est déjà sur place. L’APLC a dépêché cette équipe d’enquêteurs depuis quelques jours au Kongo Central pour nous rassurer justement que les élections se passent dans un très bon climat, sans être entachées de corruption », a déclaré jeudi Thierry Mbulamoko, coordonnateur de l’Agence de prévention et de lutte contre la corruption (APLC).

Le gouverneur intérimaire Justin Luemba n’a obtenu que 2 voix des 41 exprimées dans un scrutin où les candidats Guy Bandu et Néfertiti Ngudianza ont chacun obtenu 10 voix et s’affronteront au second tour, le mercredi 11 mai.


Top Congo Fm / Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*