RDC : Environ 50 personnes kidnappées et 5 rebelles tués en 5 jours à Banyari Tchabi ( Attaque des ADF en Ituri )

Au moins 50 personnes ont été kidnappées lors des attaques des rebelles ADF depuis mercredi 1er mai dans la chefferie de Banyari Tchabi au sud du territoire d’Irumu. Cinq ADF ont été tués, rapporte le porte-parole de l’armée en Ituri, lieutenant Jules Ngongo.

Plusieurs biens ont été pillés. Les habitants de cette chefferie ont abandonné leurs maisons pour trouver refuge ailleurs.

La première attaque des rebelles ADF s’est déroulée mercredi à Tchabi-centre à environ 120 km au sud de Bunia. Ces assaillants ont pillé des boutiques et une structure sanitaire. Ils ont également pris en otage une trentaine d’habitants pour transporter leurs butins.

Le lendemain, ces rebelles ont fait incursion au village de Batonga où ils ont emporté plusieurs vaches.

La dernière attaque a été enregistrée dans la nuit de samedi à dimanche 5 mai dans trois villages : Batonga et Nyalikanga, Mulango toujours en chefferie de Banyari Tchabi.

La société civile locale déplore l’enlèvement d’environ 20 personnes, l’incendie des maisons et le pillage des biens.

Le porte-parole des FARDC en Ituri demande à la population de garder le calme. Le lieutenant Jules Ngongo affirme que le secteur opérationnel de l’Ituri a reçu des renforts des militaires venus notamment du Nord-Kivu pour neutraliser ces hommes armés.

« Nous avons eu un renfort considérable. L’objectif est d’encercler l’ennemi. Que la population ne soit pas inquiète. Nous sommes en ordre de bataille pour la sécurité et la tranquillité de la population », rassure le lieutenant Jules Ngongo.au moins 3000 habitants de Banyari Tchabi ont fui à Boga à la suite de ces attaques en répétition de rebelles ADF.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*