RDC-Haut-Lomami : déchu, le président de l’Assemblée provincial promet de saisir la justice

Après sa destitution, le président du bureau de l’Assemblée provinciale de Haut-Lomami, Héritier Katandula, promet de saisir le Conseil d’Etat. Il dit être victime d’un complot ourdi contre lui par ses collègues du Front commun pour le Congo (FCC), et parle même de trahison.

L’ancien président s’est incliné devant cette sentence et indique qu’il est certes parti de la présidence de l’assemblée provinciale mais reste député provincial et s’engage à œuvrer pour le bien de ses électeurs.

Le président de l’assemblée provinciale du Haut-Lomami a été destitué de son poste le mercredi à la suite d’une pétition initiée par le député provincial Marc Kembo Ndayi.

Sur 23 votants, 22 ont opté pour son départ du perchoir et un seul a voté pour son maintien, il s’agit sans nul doute de sa propre voix, fait-il remarquer.

A en croire l’initiateur de la motion, plusieurs griefs sont portés contre l’ancien speaker de l’organe délibérant du Haut-Lomami. C’est notamment :

La non-maitrise de la langue française, langue de travail en RDC

L’ivresse dans la salle de plénière

L’incapacité de faire la restitution de ses missions

La mauvaise gestion de cette institution

L’irrégularité dans la convocation des séances plénières.

Présent dans la salle l’incriminé a donné ses moyens de défense avant que le vote ne soit organisé.

L’assemblée provinciale du Haut-Lomami va dans les tous prochains jours, organiser le scrutin pour se chercher un nouveau président.


Radio Okapi /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*