RDC-Ituri : l’inspection provinciale de la territoriale évalue les immeubles de l’État avant l’élection des gouverneurs

Une délégation de l’inspection provinciale de la territoriale de l’ex-Province orientale séjourne à Bunia pour procéder à l’inventaire des biens meubles et immeubles de l’État.

Dieudonné Rwabona, coordonnateur de cette structure indique dans un entretien avec nos confrères de radio Okapi que le ministère de l’Intérieur les a instruit de faire ce contrôle avant l’élection des gouverneurs des provinces, l’objectif étant de mettre fin à la spoliation des édifices publics.

« […] on doit contrôler les biens de l’État. Vous apprenez par-ci par-là que les biens de l’État sont spoliés, les meubles comme les immeubles et il faut effectuer un contrôle pour remettre l’État dans ses droits », a-t-il soutenu.

L’inspecteur Rwabona a par la suite promis des poursuites judiciaires contre tous ceux qui seront incriminés dans cette opération.

À Bunia comme dans l’intérieur de l’Ituri, plusieurs maisons et concessions de l’État ont été soit spoliées, soit vendues de manière frauduleuse à des particuliers.

L’année dernière, l’acquisition surprise de l’ancienne résidence de feu Maréchal Mobutu par un particulier qui l’a complètement démoli et l’a remplacé par ses propres bâtiments, a fait couler encre et salive.

Plusieurs voix s’étaient levées pour dénoncer une expropriation d’un patrimoine public national et ont invité les autorités provinciales à sauver ce monument historique, dernier symbole vivant qui portait encore les empreintes de l’homme fort du Zaïre, celui-là même qui a régné sans partage sur le Congo pendant 32 ans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*