RDC-Kongo Central : Les agents de la SCPT ont repris le travail au Port International de Matadi ce jeudi 17 Avril 2019.

Après 64 jours de grève, les agents de la Société Commerciale des Transports et des Ports ‘’ S C T P ‘’ ont repris le travail au Port International de Matadi ce jeudi 17 Avril 2019.

Les agents de la SCTP ont suspendu officiellement leur mouvement de grève déclenché le 21 janvier 2019,  peut-on lire dans une correspondance de l’Intersyndicale signé le 17 Janvier 2019 adressée à tous les services de la SCTP, notamment, la Direction des Ressources Humaines, le Secrétariat Général ainsi que le Chemin de Fer/Matadi-Kinshasa.

Jeudi dernier , le Port International de Matadi, a connu un mouvement qui ne dit son mot, car tous les services œuvrant pour le bon fonctionnement du Port International étaient opérationnels, ceci à la satisfaction de tous a affirmé un membre du banc syndical.

C’est suite aux négociations entre l’employeur et le Gouvernement qui a trouvé une solution au problème des arriérés des salaires et au regard du protocole des travailleurs et sauvegarder l’outil de production que le banc syndical a décidé de suspendre la grève jusqu’à nouvel ordre et a invité par la même occasion tous les affiliés à reprendre le chemin du travail dès ce mercredi 17 avril 2019 a précisé ladite correspondance affichée mercredi devant les entrées qui mènent au bâtiment administratif de l’ex ONATRA.

De son côté, l’employeur a également adressé une correspondance à tous les personnels, courrier signé par le Directeur du Département, des ports maritimes empêché, Batantu Biambonga, annonçant la reprise du travail.

« La rémunération du mois de Septembre 2018 a été apurée ce mardi 16 Avril 2019 conformément au 1er point du protocole d’accord. Ainsi, nous vous invitons a regagné le travail  mercredi 17 avril 2019 afin de permettre à la SCTP SA de maximiser ses recettes et de faire face au paiement progressif des arriérés des salaires », écrit la société.

« L’essentiel pour nous c’est d’avoir élevé nos voix auprès des autorités »,  a affirmé un agent rencontré au Port International de Matadi. « Notre souhait c’est de voir le Chef de l’État nous trouver une solution, comme il l’a fait avec la SNCC. Nous avons suspendu notre grève, mais la lutte continue pour qu’une solution définitive », a-t-il, poursuivi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*