RDC : La France désignée chef de file du groupe des partenaires techniques et financière du secteur éducatif

Après l’Unesco, la France est désignée chef de file du groupe des partenaires techniques et financiers du secteur éducation en RDC (PTFE).
La cérémonie de passation du bâton de commandement a eu lieu ce jeudi 2 mai, au Grand Hôtel Pullman de Kinshasa.

La France bénéficie donc d’un mandat d’une année renouvelable, à la tête de cette structure d’appui au secteur éducatif congolais.

Cette passation de pouvoir a eu lieu en présence de l’ambassadeur de la France en RDC, François Pujolas, et de plusieurs acteurs du secteur éducatif congolais.

Le représentant pays de l’Unesco avait été représenté à cette cérémonie par Meissa Diop, chargé de Programme Éducation, au sein de cette agence des Nations Unies. Ce dernier a, dans son mot, félicité la France et l’a encouragé à mener à bien la gestion de ce groupe de partenaires.

Le diplomate français a, pour sa part, rassuré l’Unesco et les autres partenaires de la détermination de son pays à travailler dans la perspective d’atteindre les Objectifs de développement durable liés à l’éducation à d’ici 2030.

Tout en rappelant l’engagement de son pays à continuer à soutenir le secteur éducatif en Afrique et dans le monde, François Pujolas a plaidé pour le plus large accès des enfants congolais, principalement des jeunes filles, à une éducation de qualité.

Cette cérémonie de passation de bâton de commandement faisait suite à une réunion tenue dans la matinée entre les partenaires techniques et financiers qui interviennent dans le secteur éducation en RDC.

Le groupe des partenaires techniques et financiers de l’éducation (PTFE) réunit les bailleurs actifs à travers les agences de coopération bilatérale. Il partage la vision commune et définitif des priorités d’actions en concertation avec le gouvernement pour la mise en œuvre des stratégies nationales en matière d’éducation dans une dynamique participative et concertée autour des politiques éducatives en RDC.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*