RDC : le choléra officiellement déclaré dans le Haut-Katanga

Des lits pour les malades du choléra. Ph. UN.org

Le ministre provincial de la Santé, Dr Modeste Baloy, a officiellement déclaré, vendredi 18 janvier, l’épidémie de choléra dans le Haut Katanga. Lors d’un point de presse organisé à Kinshasa, il a indiqué que depuis le mois d’août dernier, plus de 1 000 cas ont été enregistrés dont 64 décès parmi lesquels 29 à Lubumbashi. 

« La courbe épidémiologique montre depuis le 24 août 2018 un nombre excessif et croissant des cas soit un total de 1 304 malades enregistrés et 64 décès dont 42 intra hospitaliers et 22 communautaires », a-t-il dit.

D’autres zones de santé à travers la province enregistrent aussi des cas de choléras, c’est notamment Pweto et Mufunga Sapwe dans le territoire de Mitwaba.

« Au regard des cas suspects de choléra enregistrés à Kapolowe au village 65, village Lukutwe 5 échantillons ont été prélevé dont 1 a été confirmé positif par le laboratoire de l’institut national de recherche. C’est à partir de ce contact que le choléra s’est ensuite propagé dans la ville de Lubumbashi et dans d’autres territoires », a précisé Dr Modeste Baloy.

Il a assuré que face à cette situation, le ministère de la Santé a mis sur pied un plan de riposte pour combattre cette épidémie.

« Plusieurs axes stratégiques de commandes d’urgence sont mis en place, notamment des commandes en médicament, intrants et le renforcement des mesures de préventions afin de contribuer à l’amélioration de l’état de santé des populations par la réduction de la morbidité et de la mortalité attribuable au cholera et aux maladies liées à l’eau, l’hygiène et l’assainissement », a poursuivi Dr Modeste Baloy.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*