RDC : Le Conseil supérieur de la défense décide de procéder à l’amélioration du bien être du militaire et du policier ainsi que la régularisation des grades

A l’issue de la rencontre, plusieurs mesures ont été prises.Le président Félix Tshisekedi a présidé la réunion du Conseil Supérieur de la Défense (CSD) ce samedi 13 avril 2019 à Lubumbashi dans la province du Haut-Katanga.

S’agissant de la situation sécuritaire de la ville de Lubumbashi et ses environs, le conseil supérieur de la défense a décidé de la suppression de tout détachement des policiers, des militaires ainsi que des éléments de GR dans le gardiennage et dans les sociétés minières compte tenu du déficit d’encadrement des hommes de troupes de la Police et de de l’armée.

Sur le plan administratif, logistique et social, le conseil a décidé aussi de permuter certains officiers de l’ordre et d’améliorer le bien-être des troupes.

« En ce qui concerne l’administration, le Chef de l’Etat a décidé la permutation des officiers et à la relève des troupes au sein de l’armée et de la police. En ce qui concerne le social , le Président de la République a décidé de procédé à l’amélioration du bien être du militaire et du policier et la régularisation des grades », a déclaré le ministre a.i de la défense, Michel Bongongo dans un communiqué final lu ce samedi.

Les membres du gouvernement, le directeur de cabinet du chef de l’État Vital Kamerhe, les officiers généraux de l’armée et de la police, les dirigeants de l’ANR ont pris part à cette réunion.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*