RDC : Les armateurs dénoncent les tracasseries militaires sur le lac Tanganyika

L’Association coopérative des armateurs du lac Tanganyika (ASCOAT) dénonce des cas récurrents de tracasseries perpétrées par les éléments de la force navale dans la presqu’ile d’Ubwari, en territoire de Fizi.

Cette association a reçu un rapport indiquant que chaque embarcation à moteur qui accoste dans les villages d’Ubwari est obligée de remettre une quantité de carburant aux éléments de la force navale positionnés sur le littoral.

« D’Ubwari jusqu’à Salama, dans presque tous les villages, partout où vous accostez, il faut laisser du carburant. C’est forfaitaire et obligatoire », a dénoncé Wikutcha Kitchasa, gérant de ASCOAT/Uvira.

Ce dernier affirme avoir écrit au général commandant des opérations Sukola 2, mais aucun changement n’a été observé.

Cette situation préjudicie les activités des armateurs, selon Wikutcha. « La conséquence, c’est que l’armateur doit avoir du carburant pour ses activités, et le carburant coûte cher », a-t-il ajouté.

Les armateurs tournent leur regard vers le gouvernement, à qui ils demandent de résoudre cette situation qui asphyxie leurs activités.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*