RDC-Modification de la loi électorale : Delly Sesanga et ses partisans d’ENVOL dans la rue ce jeudi 2 juin contre « la fraude électorale »

Cette marche voulue pacifique est un moyen d’expression du parti de Delly Sesanga pour exiger la publication des résultats de l’élection par bureau de voteFormation politique chère à Delly Sesanga, l’ENVOL ne décolère toujours pas après le rejet, par la Majorité, d’un certain nombre d’amendements censés, selon son leader, garantir la transparence et la crédibilité des scrutins de 2023.

Dans un communiqué daté du 27 mai finissant, signé par le porte-parole du parti, Me Rodrigue Ramazani Bekola, l’ENVOL annonce l’organisation d’une marche pacifique ce jeudi 2 juin, à Kinshasa, pour exiger l’idée de rendre obligatoire la publication des résultats des élections par bureau de vote, rejeté par l’Assemblée nationale.

L’ENVOL ne s’arrête pas là. Il bat le rappel de troupes pour empêcher l’option de l’Union sacrée – coalition majoritaire formée autour du président de la République, Félix Tshisekedi -, « tendant à planifier dans la loi électorale en cours d’examen la fraude électorale en 2023 en refusant le principe de la publication partielle des résultats bureau de vote par bureau de vote. »  Le  parti a repris samedi 28 mai, la campagne de mobilisation et de sensibilisation à la transparence, la sincérité  et la traçabilité des résultats électoraux.

Delly Sesanga était allé à Bibwa, dans la banlieue Est de Kinshasa, pour expliquer aux habitants de cette partie de la capitale l’importance de cette disposition de la loi électorale élaguée par l’Union sacrée. L’élu de Luiza leur a demandé de s’approprier ce combat. Car, a-t-il dit, la loi électorale est la colonne vertébrale du processus électoral.

Avant Bibwa, Sesanga s’était rendu au marché Gambela pour le même exercice.

On rappelle qu’à la suite du rejet de ce principe accepté par tous, l’opposition, réunie sous la bannière G13 avait claqué la porte des débats sur la révision de la loi électorale et refusé de participer au vote.

Dans le même document parvenu hier à la rédaction de « Forum des As », l’ENVOL évoquant la situation sécuritaire qui prévaut à l’Est du pays, condamne l’agression par Kigali en soutien aux rebelles du M23.

Le parti de Delly Sesanga demande au Gouvernement d’allouer des ressources budgétaires conséquences aux FARDC pour défendre l’intégrité territoriale.


Forum des As / Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*