RDC : Prince Epenge à Félix Tshisekedi « un chef de l’État ne se plaint pas. Il trouve plutôt des solutions »

Ce mercredi 11 mai 2022, l’opposant Prince Epenge, cadre de la coalition Lamuka, aux propos tenus mardi 10 mai par Félix Tshisekedi à Abidjan, devant des Congolais habitant la Côte d’Ivoire a réagi « Un chef de l’État ne se lamente pas. Il ne se plaint pas. Il trouve plutôt des solutions en bon responsable ».

Signalons que le Président congolais avait soutenu, en marge de la COP15 à Abidjan, que « l’armée et la police sont à la base de l’insécurité » à l’Est. Il avait aussi relevé que « les enseignants de la République démocratique du Congo n’ont pas de niveau ».

Et à Prince Epenge de se demander:  » quand est-ce que s’écroulera le mur des lamentations de Félix Tshisekedi ? ». Ce proche de Lamuka fait un constat selon lequel le Président de la RDC se plaint partout où il passe.

Il sied de noter que Prince Epenge souhaite que la République démocratique du Congo mette définitivement un terme avec « l’amateurisme au sommet de l’État ».

Départ de Kaluba :  » C’est une bonne occasion de trouver un consensus autour des juges de la Cour Constitutionnelle » (Prince Epenge)

-

Dieudonné Kaluba

Contacter par la rédaction de Média Congo Press, l’opposant Prince Epenge estime que le départ de Dieudonné Kaluba est une opportunité pour l’opposition de rechercher le consensus autour des juges de la Cour Constitutionnelle compte tenu de leur rôle pendant la période électorale.

 » Nous pensons que c’est une bonne occasion de trouver un consensus autour de la Cour Constitutionnelle, chose que nous avions toujours réclamée parce que les juges de la haute Cour ont un grand rôle à jouer pendant les élections », a dit Prince Epenge au micro de Média Congo Press.

A l’instar de l’UDPS, à l’époque de Kabila, Lamuka exige également un consensus autour des juges de la Cour Constitutionnelle.  » Nous voulons des personnalités neutres », a martelé prince Epenge.

Il sied de rappeler qu’à l’issue du tirage au sort, les juges Dieudonné Kaluba et Prince Funga ont été écartés de la Haute Cour.

 

Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*