Investiture de Félix Tshisekedi : les combattants à l’assaut du Palais de la Nation

Des centaines de militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), vêtus de soutanes blanches, bérets « Mogniere » à la tète, badges frappés de l’effigie de Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, se dirigent vers le Palais de la Nation pour assister à la passation pacifique du pouvoir entre le nouveau président de la République et Joseph Kabila, président sortant, ce jeudi 24 janvier.

La base de Fatshivit vient de démystifier le Palais de la nation. Les combattants disent avoir accompli leur rêve qui est de piétiner la pelouse naturelle du Palais de la nation.

De la dixième rue Limete jusqu’au Palais de la Nation, la base comme on les appelle, sifflent, scandent des chansons à la gloire de celui qu’ils appellent affectueusement Fatshi.

Certains font le pied d’autres sont en moto. Ces derniers klaxonnent et lèvent deux doigts en l’air en signe de victoire.

Longtemps dans l’opposition, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Sociale, a enfin accédé au pouvoir après la victoire de son président Félix Tshisekedi, à la présidentielle du 30 décembre dernier.

Le 24 janvier sera sans doute marquée dans les annales de la République démocratique du Congo, où pour la première fois de son histoire on assistera dans quelques heures à la passation pacifique et civilisée du pouvoir.

La veille, le désormais ex-président de la République, Joseph Kabila, avait déclaré dans son message à la nation « je vais passer la main sans regret ni remord. Le Congo vient de loin ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*