RDC-Meurtre de deux experts onusiens à Kananga :Un prévenu affirme avoir conduit les experts dans la cour du chef Bula Bula

Le dossier du meurtre des experts onusiens a rejailli à l’audience d’hier mardi 15 décembre à Kananga. La cour militaire de l’ex-province du Kasaï Occidental a procédé à l’audition du nouveau prévenu, Kabeya Kafeli Tshibuabua, arrêté en cavale à Mbuji-Mayi. Lors du procès, il a reconnu avoir conduit dans la cour du chef Bula Bula « deux blancs (Experts de l’ONU) et 4 personnes de race noire en date du 12 mars 2017 ». Date à laquelle les experts de Nations-Unies ont été décapités.

Selon une dépêche d’une radio locale, le prévenu a indiqué qu’il avait agi selon l’ordre reçu de Manga Vincent. Chose que ce dernier rejette, en alléguant que Kafeli Tshibuabua n’a jamais reçu mandat de sa part, n’étant pas son adjoint.

Le Ministère public, « tiqué par cette version qualifiée de mensongère », a rappelé à la cour qu’en date du 14 février 2019, l’un des prévenus avait affirmé avoir vu Kabeya Kafeli tirer en premier sur les experts onusiens.

Le prévenu continuait à clamer son innocence, arguant qu’après avoir laissé l’escorte des experts onusiens dans la cour du chef Bula Bula, il avait conduit un des membres de cette escorte blessé dans un centre de santé où il était reçu par l’infirmier titulaire Chibeya qu’il n’a pourtant pas pu reconnaître sur des photos.

L’audience a été renvoyée au jeudi 17 décembre, avec la poursuite de l’audition du prévenu Kabeya Kafeli Tshibuabua. Le Ministère public a également sollicité la comparution à l’audience prochaine de l’infirmier titulaire Chibeya et du prévenu Trésor Mputu (qui est jusque-là isolé des autres prévenus) pour éclairer la Cour sur les prétentions du prévenu Kabeya Kafeli Tshibuabua.


Forum des As /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*