RDC : Sommés de ne pas présenter leurs programmes, les gouverneurs Kyabula et Bumba convoqués au ministère de l’Intérieur

Le vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières, Jacquemain Shabani a interdit, vendredi 28 juin, aux gouverneurs du Haut-Katanga et de Kinshasa de présenter leurs programmes respectifs devant les assemblées provinciales.

Dans un télégramme signé ce vendredi, Jacquemain Shabani instruit toutes affaires cessantes les deux gouverneurs à se présenter lundi 1er juillet à son bureau.

Le message du vice premier ministre intervient au lendemain de la publication par le gouverneur Kyabula du Haut-Katanga de la liste des membres composant son gouvernement. Une équipe constituée de 10 ministres et 10 commissaires généraux.

Le mercredi dernier, c’est le gouverneur de la ville province de Kinshasa, Daniel Bumba, qui a publié son équipe gouvernementale avec également 10 ministres et 10 commissaires généraux.

Si le motif de la décision du vice Premier ministre n’est pas repris dans le message, les deux gouverneurs se seraient rendus coupables du non-respect de la loi en matière de désignation des membres du gouvernement provincial, estiment certains experts.

Ces derniers révèlent que la constitution ne reconnait pas la présence des commissaires généraux au sein des gouvernements provinciaux.

La semaine dernière, Jacquemain Shabani avait demandé aux gouverneurs réunis à Kinshasa de respecter l’effectif recommandé dans la formation de leurs gouvernements.

Ce vendredi 28 juin, à l’assemblée provinciale de Kinshasa alors que le décor était déjà planté pour la présentation du discours-programme du gouverneur Daniel Bumba, celui-ci ne s’est pas présenté. Le bureau de l’organe délibérant a décrété un huis clos avant de suspendre la séance.

adiookapi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*