RDC : Deux ans après les massacres de Yumbi, les victimes réclament réparation

Le comité de suivi des victimes des massacres de Yumbi et des organisations des droits de l’homme ont exigé, lundi 14 décembre à Kinshasa, un procès équitable sur ces massacres qui ont décimé, selon des rapports officiels, des centaines des personnes, il y a deux ans dans ce territoire de Maï-Ndombe.

Pas de réconciliation sans réparation, expliquent des sources proches du comité de suivi des victimes, reconnaissant que les deux tribus de ce territoire sont obligées de cohabiter. Mais, avant toute chose, il faut que justice soit rendue aux victimes.

Même son de sloche du côté des organisations de droits de l’homme. Bopaul Mupemba, responsable des programmes de l’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ), estime, par exemple, que les massacres de Yumbi ne doivent pas tomber dans les oubliettes :

« Les victimes de Yumbi sont abandonnées à leur triste sort. Nous exhortons le gouvernement de la République de faire de tout son mieux pour que ses victimes soient rétablies dans leur droit, en organisant un procès où nous verrons défiler les différents acteurs de ces massacres de Yumbi. »

Toujours selon ACAJ, plusieurs auteurs présumés de ces tueries avaient été transférés à Kinshasa, à la prison de Ndolo, où ils attendent d’être jugés.


Radio Okapi /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*