Le Conseil de sécurité de l’ONU reconduit jusqu’au 1er juillet 2025 le régime des sanctions sur la RDC

À l’unanimité de ses membres, le Conseil de sécurité a décidé, vendredi 28 juin 2024, à New York, de reconduire le régime de sanctions sur la République démocratique du Congo (RDC) jusqu’au 1ᵉʳ juillet 2025 et de proroger le mandat du Groupe d’experts chargé d’assister le Comité des sanctions jusqu’au 1ᵉʳ août 2025.

Ces sanctions ne s’appliquent pas aux forces gouvernementales, indique l’ONU sur son site officiel.

Le texte précise que sont reconduites « les mesures sur les armes, les transports et les déplacements, ainsi que les mesures financières, imposées par la résolution 1807 (2008), à l’exception de l’obligation de notification du transfert d’armes et de matériel connexe à la RDC, qui a été supprimée par la résolution 2667 (2022) ».

Ces mesures de l’ONU continuent « de s’appliquer à toutes les personnes et entités non gouvernementales menant des activités sur le territoire de la RDC ».

A propos de l’embargo sur les armes, l’ONU rappelle que les sanctions ne concernent par le gouvernement : « De même que l’obligation de notification, l’embargo sur la fourniture de matériel et d’assistance militaires ne s’appliquent pas aux forces armées ni aux forces de sécurité du Gouvernement de la RDC, comme indiqué par le Conseil dans sa résolution ».

 


Radio Okapi / Provinces26rdc.com

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*