RDC : Adhésion du Parti « Les Républicains » à l’Union Sacrée, Léon Kengo n’a été ni informé ni consulté (communiqué)

Ce mardi 15 décembre 2020, dans un communiqué,  Léon Kengo wa Dondo se dit non concerné par la prise par le Bureau politique de son parti « Les Républicains » d’adhérer à l’Union sacrée de la Nation. Il vient de sortir de son silence après l’annonce de son adhésion à l’Union sacrée la nation initiée par le président de la République, Félix Tshisekedi.

Selon l’ancien président de la chambre haute du Parlement, sa personne n’a été ni consultée ni informée de la prise de cette décision par le Bureau politique dirigé par le professeur Michel Bongongo.

« Depuis le 10 décembre 2020, au nom du Bureau politique du parti Les Républicains, le professeur Michel Bongongo a rendu publique une déclaration faisant état de l’adhésion de ce parti politique à l’Union sacrée. Je porte à la connaissance de l’opinion publique que ma personne n’a été ni informée ni consultée à ce sujet », lit-on dans ce communiqué.

Le professeur Michel Bongongon,  l’ex-premier ministre de la RDC rappelle qu’il s’est déjà retiré de la vie politique active. Cependant, il dit demeurer disponible à donner des conseils à toutes les formations politiques.

« L’opinion publique doit savoir que je me suis retiré de la vie politique active. Cependant, comme républicain, je reste disponible pour donner des conseils et avis à toute tendance pour l’intérêt supérieur de la Nation, comme une église au milieu du village », précise la même source.

C’est le dimanche dernier que le Pr Michel Bongongo a, via une déclaration, annoncé l’adhésion du parti « Les Républicains », membre du Front Commun pour le Congo (FCC), à l’Union sacrée portée par le président Félix Tshisekedi.

”L ’opinion publique doit savoir que je me suis retiré de la vie politique active  » a fait savoir Léon kengo Wa Dondo.
”Cependant, comme républicain, je reste disponible pour donner des conseils et avis à toutes tendances pour l’intérêt supérieur de la nation, comme une église au milieu du village », a souligné l’homme qui a battu, le record de présence au fauteuil du Premier ministre sous l’ère Mobutu.

 
provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*